Conférence du vendredi 12 mai

A télécharger :

L’affichette

 

L’affiche

Patrice Maniglier est Maître de conférences en philosophie et arts du spectacle à l’Université de Paris-Ouest-Nanterre-La Défense. Ses travaux portent sur la philosophie du signe, la philosophie du langage, la philosophie de la culture, la philosophie de l’art, la philosophie française du 20ème siècle et l’histoire du structuralisme. Il est membre du comité de rédaction de la revue Les Temps Modernes.

Ses principales publications :
Le Vocabulaire de Lévi-Strauss, Ellipses, 2002La Culture, Ellipses, 2003
La Vie énigmatique des signes, Saussure et la naiszsance du structuralisme, Léo Scheer, 2006
La Perspective du Diable. Figurations de l’espace et philosophie de la renaissance à Rosemary’s Baby, Actes Sud, 2010
Avec A.Badiou, T. Bénatouïl, E.During et D. Rabouin :
Matrix, machine philosophique, Ellipses, 2003
Avec Marcela Iacub :
Antimanuel d’éducation sexuelle, Bréal, 2005
Avec Dork Zabunyan :
Foucault va au cinéma, Bayard, 2011

Argument de sa conférence :

« “Vérité en deçà des Pyrénées, erreur au-delà". Cette phrase ironique de Pascal dit que la vérité doit être une et universelle. Je voudrais vous convaincre qu'on peut échapper à l'éternel débat entre universalisme et relativisme, qu'on n'est pas obligé pour croire en des valeurs fermes, d'exiger que ces valeurs soient "pour tous" et "en tous temps": la variation culturelle peut être un instrument de connaissance aussi efficace que l'observation et la démonstration. C'est du moins, à mon sens, la leçon encore à méditer que nous a léguée le plus grand anthropologue français, Claude Lévi-Strauss.»

Lycée de l’Arc

Salle polyvalente

Avenue des étudiants

ORANGE à 20h30