Téléphone : 04 90 51 71 18
Messagerie : 
AGORANGE2@wanadoo.FR

Pour nous contacter : AssOcIation AGORA

AGORA         16, rue reine wilhelmine 84100 ORANGE

Le conférencier :

   Ancien élève de l’ENS (Ulm), Yann MOULIER BOUTANG  est Professeur de sciences économiques à l’Université de Compiègne et à l’IEP de Paris. Dans le cadre du Laboratoire Isys-Matisse (CNRS-Université de Paris1), il poursuit ses recherches sur l’histoire du mouvement ouvrier, sur l’esclavage et le salariat, les migrations internationales, les transformations actuelles du capitalisme dans la mondialisation et l’Europe, les nouveaux modèles productifs dans l’entreprise et les territoires à partir des nouvelles technologies (logiciels libres, open source) et leur impact sur les droits de propriété intellectuelle. Directeur  de la  revue Multitudes , il collabore régulièrement sur France Culture à l’émission « Le rendez-vous des politiques » (le jeudi entre 19h30 et 20h30).

Prise de notes en conférence

Article : Le capitalisme cognitif

Sa conférence :    Pendant plusieurs décennies le gouvernement français, appuyé sur un très large consensus, a défendu l’originalité de la solution  française au  problème de l'immigration et de l'intégra-

tion par rapport au modèle  allemand ou anglo-saxon. Les limites de ce "modèle" se sont fait jour avec  l'apparition d'une  extrême droite  xénophobe, avec  diverses émeutes isolées, lors de l'affaire  du foulard, puis  avec celle du  voile et le débat   sur la laïcité, pour enfin éclater
crûment avec la crise des banlieues. Sommes-nous devant une situation   américaine ? Nom-
bre  de  chercheurs  l'ont  nié. Mais  les certitudes en  la matière  sont en train de vaciller. La constitution  d'un mouvement  comme les  Indigènes de la  République, le  regroupement de

toutes les associations des Noirs en France  marquent un tournant.
   On brossera un tableau  de la  situation difficile  où se trouve l'idéologie  républicaine. On  proposera un diagnostic de la cécité volontaire ou involontaire de la République à la couleur dans sa triple origine : depuis la Contre- Réforme jusqu'au colonialisme, pour déboucher sur le régime migratoire actuel. On avancera quelques suggestions pour aller au fond des choses dans le domaine de  l'espace  public, de la  mémoire et  de la politique migratoire à l’échelle européenne.

Le conférencier : Philippe Descola est Professeur au Collège de France (chaire d’Anthropologie de la nature), Directeur d’études à l’EHESS et Directeur du Laboratoire d’Anthropologie sociale (Collège de France – EHESS – CNRS). Parallèlement aux recherches de terrain qu’il mène depuis 30 ans en Amazonie, il se consacre à l’étude anthropologique comparative des modes de socialisation de la nature. Spécialiste reconnu dans ce domaine, il a contribué à mieux faire connaître la grande richesse des savoirs écologiques des sociétés tribales.

Sa conférence :

   Seul l’Occident moderne s’est attaché à classer les êtres selon qu’ils relèvent des lois de la matière ou des aléas des conventions. L’anthropologie n’a pas encore pris la mesure de ce constat : dans la définition même de son objet - la diversité culturelle sur fond d’universalité naturelle -, elle perpétue une opposition dont les peuples qu’elle étudie ont fait l’économie.

   Peut-on penser le monde sans distinguer la culture de la nature ? On proposera une approche nouvelle des manières de répartir continuités et discontinuités entre l’homme et son environnement, en mettant en évidence quatre façons d’identifier les « existants » et de les regrouper à partir de traits communs qui se répondent d’un continent à l’autre. Chaque mode d’identification autorise des configurations singulières qui redistribuent les existants dans des collectifs aux frontières bien différentes de celles que les sciences humaines nous ont rendues familières.

   C’est donc à une recomposition radicale de ces sciences et à un réaménagement de leur domaine qu’on invitera, afin d’y inclure bien plus que l’homme, tous ces « corps associés » trop longtemps relégués dans une fonction d’entourage.

Prise de notes en conférence

Le détail  des conférences— débats organisées par AGORA à ORANGE depuis 1989

Les conférences en détail 1998-1999